Le fin mot de l'histoire -Apocalypse 13

Moais copyright Gerhard Grau churchphoto.de - small

Le chapitre précédent nous a permis d'identifier l'origine du mal, sous les traits d'un dragon -12. 3-4a, 9. De même, de comprendre pourquoi la légitimité de Dieu est bafouée -12. 7 ; d'entrevoir aussi les implications sur terre, pour ceux qui Lui font allégeance -12. 13, 17. Ici, Jean nous présente une autre approche de cette histoire qui semble englober tout l'univers. Pourtant, l'histoire se passe bien sur notre planète avec en toile de fond, un dragon, adversaire subtil -12. 9, qui agit en coulisse pour arriver à ses fins.

En savoir plus...

Aïe, aïe, aïe -Apocalypse 08

Reconciliation copyright Winfried Vogel churchphoto.de - ID 26840small

Le premier verset de ce chapitre 8 présente l'ouverture du septième et dernier sceau. Le ciel1 reste silencieux durant trente minutes. Ce qui démontre que l'heure est grave. En effet, le chapitre 4 semblait dire que les êtres célestes 'ne cessent de chanter jour et nuit'2 les louanges de Dieu. Il faut donc un évènement suffisamment fort pour stopper ce culte à Celui qui a tout créée3. S'ensuit, tout de suite après un autre cycle en sept temps. Ce sont cette fois-ci des trompettes qui annoncent, de nouveau, les grandes étapes de l'histoire qui séparent la première venue du Christ et son retour sur terre.

En savoir plus...

Réponses à vos questions

  • lecture-bible

     

    @Josiane88 -Pourquoi Dieu n’aime pas les chiens ? (voir Deutéronome 23. 19) 

     

    Deutéronome 23. 19 est à replacer dans son contexte. En effet, il est important de regarder le texte dans son ensemble pour comprendre le v. 19. Il est parlé au v. 18, de 'prostituées' et de 'prostitués'. Le texte dénonce ici une pratique courante à l’époque, à savoir la prostitution sacrée. 

     

Mot de la Pasteure

  • christelle-laposte

     « La grâce salvatrice -Galates 4. 22-26  »

      

    Paul débute de manière assez abrupte cette nouvelle section (4.21-31). Continuant son raisonnement sur la Loi, il s'adresse à ses lecteurs encore « sous la Loi » (v. 21). A savoir ceux qui veulent se soumettre à l'esclavage des prescriptions juives, oubliant Galates 4.4-5. Paul puise ses arguments dans l'histoire d'Ismaël et Isaac. Il montre que Dieu définit, à chaque étape de l'histoire du salut, les termes du contrat qu'Il passe avec tout individu désireux de vivre éternellement.

"Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes."

Matthieu 11:28 et 29 (LSG)