Royaume de Dieu

lecture-bibleRoyaume/Règne de Dieu :

 

Dans la Bible, parler du royaume de Dieu, revient à évoquer le règne de Dieu. Deux visions y sont présentées : celle de l’Ancien Testament et celle du Nouveau Testament. Bien entendu, le royaume en lui-même n’a pas changé, mais ce sont les conditions d’accès qui diffèrent. Un personnage se trouve au centre de cette modification, Dieu en personne, à travers l’action et la vie de Jésus-Christ.

 

 

Où se trouve le royaume de Dieu ?

 

Partout ! Dieu étant créateur de tout, donc le Roi de son univers, Il règne par conséquence aussi sur la terre. A ceci près :

 

Ancien Testament : arche de l’alliance

Nouveau Testament : avec le chrétien

Pour les Israélites, en fonction des époques, c’est de son palais-sanctuaire ou palais-Temple, que Dieu rencontrait son peuple et agissait. Ainsi, l’arche de l’alliance est pour eux, encore aujourd’hui, le trône terrestre de Dieu, mais aussi son marche pied (1 Samuel 4. 4 ; Esaïe 6. 2-3, 37. 16 ; Psaumes 68. 25).

La réunion de quelques chrétiens à Jérusalem en 49 (Actes 15), a apporté une vision différente du royaume de Dieu. En effet, l’acceptation de la grâce de Dieu par des non-Israélites a conduit à redéfinir la notion de peuple de Dieu. Celui-ci n’étant plus une question héréditaire, appartenir au peuple hébreu, mais un appel lancé à tout être humain sans distinction (Actes 15.13-18).

Implication pour le croyant

Les hébreux avaient pour mission de montrer aux nations à quoi ressemble une vie bénie par Dieu (Deutéronome 28. 1-14 ; Esaïe 37. 20). A la suite de quoi, les peuples devaient affluer pour adorer Dieu dans son sanctuaire (Psaumes 22. 28-29 ; 68. 25-30).

De même que pour Israël, Dieu agit dans la vie des chrétiens afin qu’à travers eux, Il soit connu (1 Pierre 2. 1-4, 9-10).

 

Quand verrons-nous ce royaume ?

 

Dans les deux Testaments : « déjà » et « pas encore »

 

Les deux Testaments s’accordent à dire que le règne de Dieu ou son royaume est aussi bien « déjà » présent sur la terre que « pas encore » pleinement mis en place. En effet,

 

Dieu reste présent dans son Temple

Pour l’Ancien Testament, à Jérusalem

(Royaume « déjà » là : Esaïe 6. 1-4 ; Jérémie 10. 6-7, 10 ; Daniel 4. 1-3 ; Abdias 21.)

Pour le Nouveau Testament, dans le chrétien

(Royaume « déjà » là : Romains 6. 3-4 ; 1 Corinthiens 3. 16-17 ; Colossiens 3. 9-11.)

Dieu vient tout renouveler

Pour l’Ancien Testament

(Royaume « pas encore » là : Daniel 2. 44-45, 7. 18, 22, 27 ; Abdias 21 )

Pour l’Ancien Testament

(Royaume « pas encore » là : Romains 8. 22-25 ; 1 Corinthiens 11. 26 ; Apocalypse 21. 1-7)

 

 

 

Comment y vivre ?

 

Ancien Testament : lois et rituels

Nouveau Testament : la foi en Christ

L’alliance faite entre Dieu et les Israélites (Nombres 24). Faisaient d’eux, son peuple. Il était régit par les dix commandements ainsi que d’autres règles constituant la ligne de conduite du royaume. Pour tous manquements involontaires aux lois, des rituels innocentaient les fautifs et rétablissaient la relation avec Dieu (Lévitique 1-7).

Le baptême, la Cène et un style de vie adéquat sont dorénavant les lieux de célébration privilégiés du royaume (Ephésiens 2. 8-10). Le Saint Esprit est celui qui apprend désormais aux chrétiens à vivre selon les normes du royaume de Dieu (Romains 8. 13-17, Ephésiens 1. 13-14).

Implication

Ainsi, l’éthique du royaume d’Israël devait servir de référence aux nations qui voulaient connaître le Dieu-créateur. Ceci jusqu’à la venue du Messie promis.

De ce fait, l’obéissance du chrétien à Dieu constitue un appel fort lancé à tous ceux qui cherchent à connaître le Dieu-créateur. Ceci jusqu’au retour du Messie.

 

Le royaume de Dieu et Jésus, le messie :

 

Jésus tout au long de son parcours terrestre a associé le Royaume à sa personne, son message et son action.

 

A l’aide d’une concordance, n’hésite pas à lire les versets où Jésus parle du Royaume de Dieu.

 

Christelle Laposte

 

(Article écrit pour le magazine Explor’ados n° 17 et adapté ici pour le Net)